Vepes di Glaireuse (tchanson)

Èn årtike di Wikipedia.
Potchî a: naiviaedje, cweri

Les vepes di Glaireuse (on dit eto: les vepes di Måcli, les vepes di Moirmont, les vepes di Smel, les vepes di Djenvå, les vepes di Tåverneu, u vepes di Ronsåt, c' est ene tchanson comike inte deus djins, a môde di psåme, come a vepes, ene feme ki dmande cwè e francès et s' valet ki respond e walon.

Les vepes di Glaireuse ont stî adjinçnêyes po fé rire di des hamteas ki n' avént pont d' eglijhe. Les djins did la estént rwaitîs come foirt erirés.

Wiktionary-logo.svg

Po des linwincieusès racsegnes sol mot "Vepes di Glaireuse", alez s' vey sol Wiccionaire

Les hamteas la k' on-z î tcchante des sfwaitès vepes[candjî | candjî l' côde wiki]

C' est tos hamteas del province do Lussimbork

Ene modêye des vepes di Glaireuse[candjî | candjî l' côde wiki]

- Qu'achèteras-tu comme robe à ta femme, mon petit fils Jean Israël ,
Qu'achèteras-tu comme robe à ta femme, mon petit fils, Jean Joli ?
- Ene boune cote di coton, ma bonne mère, ma tendre mère, je vous le dis
N' alez nén croere ki djel vôreu vey avou des mini-djupes po-z esse ås corants d' air, o non, neni !
- Qu'achèteras-tu comme souliers à ta femme, mon petit fils Jean Israël ,
Qu'achèteras-tu comme souliers à ta femme, mon petit fils, Jean Joli ?
- Ene boune pwaire di galotches, ma bonne mère, ma tendre mère, je vous le dis
N' alez nén croere ki djel vôreu vey avou des hôts-talons po s' toide les pîs, o non, neni !
- Qu'achèteras-tu comme bas à ta femme, mon petit fils Jean Israël ?
Qu'achèteras-tu comme bas à ta femme, mon petit fils, Jean Joli ?
- Ene boune pwaire di tchåsses di linne di berbis, ma bonne mère, ma tendre mère, je vous le dis
N' alez nén croere ki djel vôreu vey avou des pantis, k' on croet k' i catchèt åk et ki mostrèt tot, o non, neni !
- Comme soutien-gorge, qu'achèteras-tu à ta femme, mon petit fils Jean Israël ?
Comme soutien-gorge, qu'achèteras-tu à ta femme, mon petit fils, Jean Joli ?
- Ele les lairè pinde, ma bonne mère, ma tendre mère, je vous le dis
N' alez nén croere ki djel vôreu vey rasserêye disk' a todi, o non, neni !
- Comme chapeau, qu'achèteras-tu à ta femme, mon petit fils Jean Israël ?
Comme chapeau, qu'achèteras-tu à ta femme, mon petit fils, Jean Joli ?
- On bon beret alpin, ma bonne mère, ma tendre mère, je vous le dis
N' alez nén croere ki djel vôreu vey avou ces grands ploumeas la, o non, neni !
- Où mettras-tu coucher ta femme, mon petit fils Jean Israël ?
Où mettras-tu coucher ta femme, mon petit fils, Jean Joli ?
- Dissu l' djoke des poyes, ma bonne mère, ma tendre mère, je vous le dis
N' alez nén croere ki djel vôreu vey tos les djoûs a costé d' mi, o non, neni ![1]

Sourdants[candjî l' côde wiki]

  1. Carnet da Aline Brôlet, come tchanté a Tchonveye diviè 1985