Li tchant des Walons

Èn årtike di Wikipedia.
Potchî a: naiviaedje, cweri
Pårticion Tchant des Walons.jpg
Ene assimblêye astampêye pol Tchant des Walons (Fiesse ås lingaedjes walons 2015)

Li tchant des Walons, c' est l' ime nåcionå del Walonreye.

C' est ene tchanson e walon sicrîte e 1900 pa Théophile Bovy (dandjreus sol tipetape do "Minuit chrétien")[1], et metowe e muzike li 31 di may 1901 pa Louis Hillier.

Istwere del tchanson[candjî | candjî l' côde wiki]

Li muzike fourit metowe e concours pal "Ligue Walone". A ç' moumint la, Louis Hillier esteut el Grande-Burtaegne (come violonisse, compôzeu et tchîf d' orkesse), et trova l' anonce dins ene gazete deus djoûs divant l' dierin djoû po revoyî les airs. C' est dins l' trén et l' batea al wapeur po rivni a Anverse k' i compôza li muzike do Tchant.[2]

Li "Tchanson des Walons" esteut aprume tchanté a Lidje, mins i si spårda raddimint so tote li Walonreye ey esse todi pus sovint loukî come l' ime del Walonreye.

C' est tot tchantant li Tchant des Walons ki les sôdårds disfindît les fôrts di Lidje e 1914.[3]

Li 15 di djulete 1998, li Pårlumint walon clawa les simboles oficires del Walonreye (drapea, ime, fiesse). Gn ourit ene longue bate di dvizes divant do relére li Tchant des Walons. On rprotchive les fråzes ene miete deures come

Il ont språtchî l' innmi dzo leus talons.

Ci n' est k' après l' acceptance del tchanson k' on fjha on cåzaedje e francès po-z aler dsu. Mins mwintès soces di waloneus ni veyèt nén voltî si tchantaedje e francès.

Cåzaedje e walon[candjî | candjî l' côde wiki]

Mwaisse modêye e walon (avou l' rifondowe ortografeye). D' åbitude on n' tchante ki les prumî et troejhinme coplets.

I.
Nos estans firs di nosse pitite patreye,
Ca lådje et lon, on djåze di ses efants.
Å prumî rang, on l' mete po l' industreye
Et dvins les årts, ele riglatixh ostant.
Nosse tere est ptite, mins nos avans l' ritchesse
Des omes sincieus k' anôblixhèt leu nom.
Et nos avans des libertés timpesse:
Vola pocwè k' on-z est firs d' esse Walons !
II.
Di nosse passé cwand c' est k' on lét l' istwere,
On s' recresteye vormint a tchaeke foyou.
Et nosse cour crexhe cwand c' est k' on tuze al glwere
Di nos vîs peres ki n' avît måy pawou.
C' est gråce a zels ki ns djouwixhans del påye.
Il ont språtchî l' innmi dzo leu talon.
On ls a rclamé les pus vayants k' i gn åye:
Vola pocwè k' on-z est fir d' esse Walon !
III.
Pitit payis, vos k' a tant d' grandeu d' åme,
Nos vos inmans bén, sins k' nos l' breyanxhe tot hôt.
Cwand on vs kidjåze, ås ouys montèt nos låmes
Et nos sintans nosse cour bate a gros côps !
N' åyîz nole sogne et vikez e liyesse,
Di vos efants, les bresses et l' cour sont bons.
Et nos avans les tchveas foirt près del tiesse:
Vola pocwè k' on-z est fir d' esse Walon !
IV.
On s' voet voltî inte frés del Walonreye
Et on-z est presse onk l' ôte a s' diner l' mwin.
On fwait plaijhi bén sovint sins k' on l' deye.
Nouk ni s' håynêye cwand c' est k' i vout fé l' bén.
Li tchårité ki mousse el måjhinete
N' î va k' al nute avou meye precôcions.
Li pô k' on dene on nel dene k' e catchete:
Vola pocwè k' on-z est fir d' esse Walon !

Cåzaedje oficire e francès[candjî | candjî l' côde wiki]

Chal pa dzo les paroles e francès k' ont stî aplakêyes al muzike. A noter k' i gn a nén l' minme nombe di coplets, k' i n' sont nén dins l' minme ôre, et ki pa des côps li tecse e francès est ene miete lon erî do ci e walon.

I.
Nous sommes fiers de notre Wallonie,
Le monde entier admire ses enfants.
Au premier rang brille son industrie
Et dans les arts on l'apprécie autant.
Bien que petit, notre pays surpasse
Par ses savants de plus grandes nations.
Et nous voulons des libertés en masse :
Voilà pourquoi l'on est fier d'être Wallons !
II.
Entre Wallons, toujours on fraternise.
Dans le malheur, on aime s'entraider :
On fait le bien sans jamais qu'on le dise,
En s'efforçant de le tenir caché.
La charité visitant la chaumière
S'y prend le soir avec cent précautions :
On donne peu, mais c'est d'un cœur sincère :
Voilà pourquoi l'on est fier d'être Wallons !
III.
Petit pays, c'est pour ta grandeur d'âme
Que nous t'aimons, sans trop le proclamer.
Notre œil se voile aussitôt qu'on te blâme
Et notre cœur est prêt à se briser.
Ne crains jamais les coups de l'adversaire.
De tes enfants les bras te défendront
Il ne faut pas braver notre colère:
Voilà pourquoi l'on est fier d'être Wallons !
IV.
On s'aime entre frères de Wallonie
Et on est prêts l'un l'autre à se donner la main.
On fait plaisir bien souvent sans qu'on ne le dise.
Nul ne s'affiche quand il veut faire le bien.
La charité qui entre dans la maisonnette
N'y va que de nuit avec mille précautions.
Le peu qu'on donne on ne le donne qu'en cachette:
Voilà pourquoi nous sommes fiers d'êtres Wallons !

Hårdêyes difoûtrinnes[candjî | candjî l' côde wiki]

Sourdants[candjî | candjî l' côde wiki]

Commons
I gn a so les cmons Wikipedia des imådjes ou fitchîs son a vey avou l' Tchant des Walons .
  1. Emile Sullon, Ké walon po dmwin (live)
  2. Moniteur des festivités (del "djoyeuse intrêye" do rwè et del royinne a Lidje, li 7 di djulete 1935), replaidî dins l' Adjenda culturel walon, do moes d' fevrî 2011
  3. Louis Hillier, Moniteur des festivités come cial ådzeu