Mambe

Èn årtike di Wikipedia.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mambe, c'est in ptit viaedje del Walonrèeye, rive drète du la Smwas,mês k' årot polu z-èsse ou dèbut su l'hintche (du costé du molin) rabané avou Vresse. La Membrette, rouchê ki duschind d' Suny, arive al rivîre jusse ou molin.

  • Vîs noms : Membra, Mambre (1213); Mambreta (1184); Mambrete (1213)
  • Eplaçmint sol daegn : 49°51’59 N – 4°53’58 E
  • Viadje à toubac jusk'ås anéyes 1970
  • Wez du vî tchmin romin du Reims à Cologne (des mounôyes romin.nes rutrouvéys an 1851). Lu grand tchmin ki monte du Mambe su Orcimont su loume toudi "La chaussée romaine".

Ene charte du 1290 nous dit ku l' ponton d' Mambe astot in franc aleu du sègneur d'Orcimont.

  • Prèmîe églîje an 1588.Eglîje actuwèle datant du 1887. Dinltins, parotche du diocèze du Reims, Dwayèné du Mohon, sucursale du Bohan, cè ki fwêt dire ku l' vî viadje ère sul l'hintche rive.

Histwere[candjî | candjî l' côde wiki]

Mambe, avu Bohan, Suny, Pusmadje et Badjimont astint loumés des viadjes rapatis, pask' plint tirer du France, moyenant rduvance à payî à l'anéye: 2 cartels d'avon.ne à payî pa tchèke djin. Il astint don considèrés coume francès. Dayeurs, an 1681, la, prèvôté d'Orcimont è duvnu francèse su in arêt dul Tchambe du Metz.Ile n'è sté rinduwe å Bas-Payis espagnols k' an 1698 ( trêté d' du Ryswyck) In documant du 1773 fwêt ètat des tchèdjes imposéyes ås djans d' Mambe :

1.- Obligacion de fourni et aturtunu ène barke pou passer la Smwas et tchèke bourdjwas du payî toulz ans 30 sols ou passeu d' êwe.

2.-Tchèke bourdjwas doy payî 3 cartels d' avon.ne û 3 lives du France ås domin.nes du Roy, à Sdan poul privilèje du tirer grain et danréyes; 9 lives, 4 sols à l'citadèle du Méziéres pou leignes et bwès d' tchåfadje; 2 lives,4 sols pou tirer d' Charleville et d' Méziéres, leus provisions; 5 lives à Suny ås rcèveus du duc du Bouyon; 4 lives, 10 sols ås rcèveus du Gespunsart, pou lu Rwa d' France, pou payî lu transit des martchandijes vunant du Sdan û d' Méziéres

3.- La comunåté lowe 4 yêrdîs ; 1 pou les tchfås, 1 pou les biêsses a cwânes, 1 pou les biêsses a lin.ne et 1 pou les couchèts. Lu gadje des yêrdîs est à rèparti à tourtous.

4.- La comunåté paye ou vikêre 100 lives par an et aturtint la tcahpèle et la måjon du vikêre.

5.- Tchèke bourdjwas paye 10 sols du France au mwêsse du scole et chantre à Bohan.

Sourdant: Canton d' Djedene - Gérard, Dinant 1932)