Raglenaedjes on pô pattavå (tecses)

Èn årtike di Wikipedia.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Culot Calixte Raglenaedjes.jpg

Raglenaedjes on pô pattavå (Raglènadjes î pö pa t't-avô), c' est ene schôtlêye di tecses da Calixte Culot, eplaidîs do Muzêye do Pårlaedje e l' Årdene (Coleccion Pårlaedjes do Teroe) e 2018.

Si ritche motlî a stî rashonné pa Joël Thiry, et metou cial ådzo, rahoucåve dizo l' limero S47 del djivêye des motîs do walon.

Contnou[candjî | candjî l' côde wiki]

Gn a laddins les meyeus tecses do scrijheu, di 1972 a dviè 2000. Kékes arimés, mins å pus sovint des coûtès prôzes d' ene pådje.

Å dzo d' tchaeke tecse, ene djivêye di mots esplikés e francès.

Po-z enimådjî l' cayet, des viyès cwåtes poståles di Warmich, comintêyes e walon, çou ki nos baye sacwants dnêyes eciclopedikes sol viyaedje do scrijheu. Mins gn a eto des sfwaitès bayeyes dins kéconks des tecses, aprume so les schayires.

Sistinme ortografike[candjî | candjî l' côde wiki]

Li scrijheu eploye l' sistinme Feller-Pierret, dedja siervou dins kékes lives d' après L' Tchestea.

Li rastrindou long O (cåzu todi l' betchfessî ô) est scrît ö. É-n opôzucion, li long O drovou (respondant sovint å betchfessî å) est scrît "ô". Les deus scrijhas aparexhèt ddja dins l' tite.

Li rmagnaedje DN --> NM si scrît n'm (on n'mande).

Li son an si scrît insi, sins aconter èn accint a pårt, ortografyî "ån" dins des ôtes documints do tchestrolès (Cåzans walon, Motlî Jacob).

Motlî[candjî | candjî l' côde wiki]

î pö : un peu – r’wête : regarde – r’nôchiè : fureter – i sone : il semble – qui nn-avét chûrmèt s’ sö : qui en avait sûrement son saoul – a flache : en abondance – êdance : possibilité de main d’œuvre (litt. : aide) – s’ utchét : s’appelait – dulé : près de – rouchê : ruisseau – inla : ainsi – bayè : donner – su l’ hôt : sur la hauteur – pèsse : peste – pa t’t-avô : un peu partout – marchô : maréchal ferrant – quéques-îk : quelques-uns – la tésse : la tête – douvri : ouvrir – la fwâre êrt bone : la foire était bonne, rentable – tirè la pière : extraire la pierre – râkcheûse : événement fâcheux – dènortès : accablés – mintes : maintes – a l’ eûre d’ aneût : actuellement (litt. : à l’heure d’aujourd’hui)

sbarès : effrayés – courcès : fâchés – scornè : écorné, amputé – saké ramadje : ramage médiocre – machè : mélangé – vôtes : crêpes – binêjes : contents – rawiè : ronger – wêti : tâcher – s’ cucheût : se secoue – hachière : appauvri, diminué, affaibli – crankiè : hésiter – chouvant : balayant – r’mètus a nieu : remis à neuf – r’djitadje : nouvelle naissance (litt. : rejet d’une souche) – alandès : bien en train – dustèlè : dételer – pon.nes : peines – ou d’bout : au bout

lûtan : blason populaire des habitants de Warmifontaine – buchan : buisson – bouch’nisses : broussailles – pôsê : sentier – parmounét : promenait – fayinète : fouine – bascolète : belette – vèchô : putois – su l’ dubout : au bout – bokian : bûcheron – n’meurièt : restaient, habitaient – gurniè : grenier – stôle : écurie – pou-z-an assorti : pour s’en sortir – gade : chèvre – èrbée : légume – Rotche Marcô : roche située le long du ruisseau de Neufchâteau ; elle doit sans doute son nom au fait qu’il y aurait eu là un chat sauvage – trûte : truite – stok : souche – bèrnike : en vain – pin.neûs : penaud – anêrè : tancer – d’ ène bèle rèdeûr : sévèrement – a l’ pikète dou djoûr : à l’aube – rassav’tè : réparé – r’cheuré : nettoyé – èrièt vouy : étaient partis – bassinè : propagé – neûtîe : nuit – leumét : éclairait – böre : terrier – ustîe : outil – ramintchè : mettre un nouveau manche – yeus : œufs – s’atindièt biè : s’entendaient bien – chinièt : moquaient – dutchièt : méprisaient – röstè : disparu

le Routeû, le Plane, le Moulin, Barvèye : lieux-dits de Warmifontaine – vèrdou : terril ardoisier – ouvradje : chambre d’extraction de schiste – teumeûche : tombe (subjonctif de teumè) – rastalè : réparer, remettre en place – rapropriée : à nouveau propre

djèran : giron – mu bê p’tit Colâs: mon petit chéri – agnê : agneau – jate : tasse – pa dès cöps : de temps à autre – gnos : genoux – rapêjiéz : apaisiez - dj’ m’ avé fêt mô : je m’étais fait mal – brê : pleure – seugnè : soigner – banète : tablier – choûrbiéz : essuyiez – êwicheûs : larmoyants – mawètes : oreillons – buée : lessive – for : four à pain – rapièç’tadjes : raccommodages – tchôsses : bas (vêtement) – rapiétées : ravaudées – bagadjes : vêtements – clawè : cloué – fwa : foi – wêtéz : tâchez – wardi : garder – aleuvant : élevant – n’ toûneûche : tourner mal (litt. : ne tourne) – coli-colâs : éléments de berceuse – cadjolè : dorloter – c’ èst toula : c’est là – a v’ rafiant : en vous réjouissant (à l’avance) – valèt : fils

spôgnè : épargner – ratindét : attendait famille – quèri : chercher – côsimèt : quasiment – su dèhotè : se débrouiller – wîclét : grinçait – vouy : partie – gnèsses : genêts – raglènè : glaner – rîchê : morceau de bois mort – cuches : branches – bîje : vent de bise – s’ rachandi : se réchauffer – dônians : vertiges – goulée : gorgée – acouvissè : accroupie – mérseûle : isolée – ascwate : à l’abri – toklée : touffe – ratortiè : envelopper – cènes : cendres – rapêjée : apaisée – aturpris d’ a ralè : entrepris de s’en retourner – rassêrant : serrant – r’gritchtè : grimper à nouveau – alon.ne : haleine – ant chôrè : se sont dépêchés – rukèstè : réquisitionner – bèrce : berceau – r’fachè : langer – ratchèteurè : bien soigné – rakèt’nè : récolter

mêsse : maître d’école – c’ êrt quine : c’était impossible – dou cöp : tout de suite – guingnè sa crousse : gagner sa croûte – s’ an-assortét : s’en sortait – brayét : pleurait – la cée : celle - biè dès ruses : bien des difficultés – mintes cöps : maintes fois

lîtè : pourvoir de litière - lîtadje : quantité de litière – dècèclée : dont la roue a perdu le bandage qui protège la jante - raloyè : rafistolé (litt. : relié) – cîle : faucille – cîleûse : femme qui fauche au moyen d’une faucille – crouchtan : croûton – bûre : beurre – cösse : côte – chôrinè : traînailler – hâlète : coiffure à bavolet – dès ribounês : des petits endains de plantes coupées – tchêrdje : charge – fajét dîj eûres : prenait une collation vers 10 h. – bouvét : buvait – boulant : bouillant – r’pachée : repue – s’ î r’planté : se remettait à l’ouvrage – chinières : baguettes de coudrier servant de lien – neûjiè : noisetier, coudrier – cramè : serrer au moyen d’une crémaillère – cheuyèche : tombent (subjonctif de cheûre) – dusvalée : descente – sès djon.nes : ses affaires (litt. : ses jeunes) – traveûre : fenil – drènée : éreintée – binêje : contente – ansine : fumier – sins v’ fêre choûti : sans vous faire attendre

choufli : souffler - transes : angoisses – vous vöréz ôke : vous serez quelqu’un – peûyeûs : pouilleux – falipandeûs : dépensier – leû guingne : leur salaire

cinsî : fermier – biôle : bouleau – tchènês : jeunes chênes – r’glati : miroiter – rouchê : ruisseau – ostant : autant – ruc’nuchance : reconnaissance – t’t-a fêt : l’univers (litt. : de tout) – meurs crupis : murs crépis – achô : chaux – cornus : ardoises grossières – djambans : jambons – malète : repas emporté aux champs – am’lète : omelette – douvri lès royans : ouvrir les sillons – seumè a l’ vole : semer à la volée – grin : seigle (litt. : grain) – avon.ne : avoine – plastadjiè : dévaster – courtiadje : terrain de betteraves – alkinè : hésiter – cassans : vaisselle – soçons : amis – nézô : venez

vikôrîe : manière de vivre – duvét grètè : devait gratter – tchèriè l’ êwe ou pûj : charrier l’eau du puits – crapôd : sorte de cuisinière allongée – rassêrcè lès tchôsses : repriser les bas – k’tayè dès chin’lètes : tailler du bois en fins morceaux – fouyi s’ courti : bêcher son jardin – sôclè : sarcler – raclêri : éclaircir – êrîes : plates-bandes – porètes : poireaux – cuches : branches – satchîes d’ èstèles : sachées de copeaux – houille : charbon – magotét : économisait – machurê : rhume – ronches : ronces – poulieu : thym sauvage – florês : semences de graminées – drogue : racine de rumex – cûre èt racûre : cuire et recuire – chu : suif – chèrpètè : s’activer – m’ agrinze : m’ennuie – misêrè : connaître la misère – mu k’trèchè : me tirer d’affaire - rutchè : rappelé – russonè : ressembler

chine : dos – raglènè : ralasser – von.nes : veines – a ravôs : raviné par la pluie – sutoufe : étouffe – miée : pain trempé dans le café – trukes : pommes de terre – roti-boli : le rôti et le bouilli – rûe : roue – royan : sillon laissé par un instrument aratoire – pardiè : pardi – raman : balai – chouvi : balayé – nézô : venez

môsgrougneûs : grognon – dès hignes èt dès hagnes : des disputes – a l’ avêrs : à l’envers – i pieut a tout dèbrô : il pleut à verse – coûrt : coule – spotchè : ècraser – sakant’ : de nombreux – röstè : éliminer – chapi : réchappé – pôvèrteûs : très pauvre – a l’ uch : à la porte – hossè : hocher – s’ agrinzant : s’ ennuient – su r’chuè : se mettre au sec

an vièt viè : on devient vieux – An n’ sét pus haye : on n’ a plus d’ardeur – su radjon.ni : se rajeunir – achière : amoindri physiquement – nalè a vich : être branlant, déconsolidé comme un objet dont les vis d’attache sont desserrées – örbières : ornières – dusnêvè : dégager – pö qu’an fache : peu qu’on fasse – crouchè : craquer – groules : inégalités d’un sol gelé – s’ anoche : s’engoue – röguîe : racler le fond de la gorge – ployeûres : articulations – djonteûres : jointures – clabotè : marcher sans assurance – bèrloke : balance – a firlokes : décousues (litt. : en guenilles) – amintchè : embarrassé – an n’ öt pus : on n’entend plus – lès dères : les dires – an v’s-assiète – on vous assied – su racrapotè : se recroqueviller – s’ abache : s’abaisse – qu’ an-z-a vache : qu’on s’en aille – linçu : linceul – sin.nant : saignant – sès von.nes : ses veines – lu trö : la tombe – rouvieûs : oublieux – lès vös : lès vôtres

cwachée : courbée sous le poids des ans (litt. : écrasée) – sôrpe : serpe – rîchê : grosse branche dessèchée – sokè : bois vermoulu – rafroyè : rendre lisse – rulûe : reluise (subjonctif de rulûre) – nich’tès : saletés – dawè : houer – dusmariè : démarier, éclaircir – fanét : fanait – andê : endain – rustê : râteau – pêrtch’ran : meulon – hotchèt : tas de foin d’environ 2 mètres de hauteur alignés sur le champ en attendant d’être évacués – ay dandaye ! : en avant ! – dônète : galéopsis (plante dont les fruits sont garnis de piquants) – k’chardran : chardon – obète : rassemblement de 3 gerbes dressées sur le terrain et provisoirement reliées entre elles au niveau des épis – tassê : rassemblement de gerbes liées définitivement en leur milieu (10 à 12 pour l’orge et l’avoine, 6 à 8 pour le froment et l’épeautre, 4 à 6 pour le seigle) – djèvês : gerbes de céréales – satch : ici  sac de jute – arzulée : troupeau de bétail pâturant – galoufét : mangeait avec avidité

oute : passé – s’ adûre : s’habituer – radrèssét : relevait les javelles – a d’live : en liberté – courand’liét : s’éparpillaient – ratchèssè : ramener – mète a rive : étendre le linge lessivé sur l’herbe et au soleil pour le faire blanchir – gavées : plastron des chemises d’hommes

an d’vale : on descend - blo : gros bloc de pierre – chitè : glissé – a raclöjant : en renfermant – racouvissè : recroquevillé – dès mintches a mète : beaucoup de travail – sgueure : stable – dès aboudês : des étais – la rokîe d’ blantche goute : la bouteille de goutte – leû böre : leur terrier – crabotè : creuser – nomô : n’est-ce pas

sîze : soirée – a r’niftant l’ tès : en reniflant le temps – i pieut : il pleut – dès-ôbissans : des champignons – la neûtîe : la nuit – î tchôdran : un seau – toûnè, catoûnè, racatoûnè : tourner dans tous les sens – î niô : un nid – a flache : à foison – dès toklées : des touffes – r’chuès : ressuyés – ène bans’lée : le contenu d’un panier – d’ rawète : en supplément – fè dîj eûres : prendre une collation au milieu de la matinée – goulées : gorgées

moncê : grande quantité – k’tapè : déblayer (litt. : jeter) – gansière : congère – s’ î plantè : s’y mettre – adamè : entamer – chouvi : brosser – l’ pas d’ uch : le pas de la porte – lu câssis’ : la rigole – lu pôsê : le sentier – abêdi : avoir accès – rakèt’nè : réquisitionner – sorcière : chasse- neige en bois, fait de poutres assemblées en flèch e, tiré par des chevaux – halant : éreintant – lètcheûse : collante, légèrement fondante – lignète : rêne – a hikète : par à-coups – cheumièt : écumaient – chuièt : suaient - walée : averse – chwaplè : pelleter – plokê : fragment – toursiveûs : espiègle – calounè : poursuivre en lançant des projectiles – sokê : boulet de neige – raman : balai – racarouyè : dégringoler – hatchè : tirer

rawê : vantard – mousseûres : habits – guignant : regardent du coin de l’oeil – s’ racrèsse : se rengorge – hènète : prestance (litt. : nuque) – d’ crèsse : de côté – coupète : sommet – lô-vô : en bas – pîçan : pinson – ôlouète : alouette – lukète : lucarne – cayiès : cahiers – sbarè : étonné – m’ a r’moustri : m’en a remontré – rucrindét : craignait – aviét la misse : enviait – sintéz biè : vous vous imaginez bien – pècayon : de l’argent – odôle : fatigant – anêréz : grondez – niche êrîe : plate-bande envahie par les mauvaises herbes

môsgrougnè : bougonner – anèrè : lever - ansine : fumier – pôrdje : fumier – dusnêvè : arracher - k’chôrde : ortie - êrie : plate-bande – dawè : sarcler – rafossè- butter - atchô : chaux - roûyo : gâteau en forme de couronne - gozô : tarte aux pommes recouverte - cassan : débris de verre – tiran : tiroir - nêsiries : choses sans valeur - aswa : désordre - djon’tè : mettre bas - r’cheurè : récurer - cût’née : cuisson - nômo : n’èst-ce pas - manique : petit verre - lapète : café trop clair

mouchète : jeu de massacre qui consiste à abattre un amas de vieux ustensiles empilés les uns sur les autres au moyen d’un caillou qu’il faut récupérer sans se laisser toucher par le gardien. Ce mot est aussi un terme ardoisier désignant un tas de pierres impropres à la fabrication d’ardoises et que l’ouvrier amoncelle provisoirement dans la chambre d’extraction – ène miète : un peu – cawèt : poêlon – adjokè : juché – tirè a l’ buchète : tirer au sort – dusbrôlè : démolir – wardeû : gardien – boukèts : morceaux – cheurièt : se dépêchaient – ossi rède : aussi vite – achôradje : remue-ménage – r’quêre : rechercher – cheûse : tombée – brokè : foncer

tchike : bille – pitchè : nom d’un jeu de billes – raglènè : récupérer (litt. : glaner) – cadjolées : multicolores – clabotè : cliqueter – rabotè : confisquer – l’ ôdjeû : l’occasion – l’ ambe : l’ombre – tchik’nè : éjecter – utchè : nommer – gugnè : cogner – röstè : éliminer (litt. : ranger) – bukè : cogner – peutchèt : pouce

bastan d’ régolisse : bâton de réglisse – bèrô : bélier – i v’s-è a l’ bèle : vous êtes bien vu – a houpe : à ras bord – rîjèyles : ridelles – bèrwète : brouette – tchôdran : seau – rawète : surplus – banse : manne – dès-amintcheûres : des ennuis – imeûr : humeur – pougnîe : poignée

bê Colâ : beau naïf – tarame : bavarde – tène : mince – truke : pomme de terre – pèlates : épluchures – anêrè : gronder – d’ ène bèle rèdeûr : sévèrement – röstée : débarrassée – sokiè : faire une sieste – cassan : vaisselle – grumjè : mâchonner – dès sukes : des bonbons – dès nêzirîes : des âneries – s’ atèni : mincir – par du trop : excessivement – dès furdôchin.nes : des bêtises que l’on commet – sès dèrin.nes : ses bavardages

boûrliè : bourrelier – lu mârs : saison des semailles de printemps - arnitch’mèts : harnachements – rastalè : remettre en état – visti : vêtu – sins alkinè : sans hésiter – rutchôkè : bourrer – colè : collier – chèrè : déchiré – rakeûse : recoudre – tchètê : ligneul – rames : rènes – dossière : pièce du harnachement avec deux boucles dans lesquelles on plaçait les pannes de la charrette – sèlète : selle – culière : pièce qui se plaçait sur la croupe du cheval et qui servait à retenir le véhicule – queutière : pièce placée sous la queue du cheval – blouke : boucle – lignète : guide – gurlot : grelot

vwas’ : vois-tu – sés’ : sais-tu – mûniè : meunier – djeuran : juron – scördjîe : fouet – pourchû : poursuivi – a fradjant : en frappant fort – cohine : couenne – astalée : installée – rakitè : expier – t’ arnake : te saisisse par le collet – camoussè : moisi – orlê : talus – utchées : appelées – lu pas d’ uch : le seuil de la porte – î vantrî : un tablier – cawètes : cordons – r’mètu a nieu : remis à neuf – s’ rafiè : se réjouir – c’fèsse : confession – cudét : cueillait – a hikètes : par saccades

couvisses : œufs de grenouilles – vêrés : verrats – misse : forte envie – seurisse : aigre – grawiè : tisonner – crapôd : cuisinière – ravèyè : réveiller – stôle : écurie – dusclôs : éclos – pouyans : poussins – tchokè a l’ uch : frapper à la porte – ôrmêre : armoire – brèch’née : ébréchée – wardi : garder – v’la wê !: ne voilà-t-il pas ! – achôrée : excitée – dès-ûy du leû : des yeux de loup – makè : estomaqué

aclôs : enclos - (s)’agnolè : (s)’agenouiller – arouseû : arrosoir – ascuchîe : enjambée – bagadje : vêtement – banète : tablier – barbakin : abat-son – bateûre : battoir – bêrce : berceau – buée : lessive – calbancè : balancer - chueûr : sueur – drènè : courbatu – fradjè : taper avec énergie – hoûlè : hurler - mète a rive : étendre le linge sur l’herbe – noclus : noueux – prîre : prier – pûjè : puiser – racrapotè : recroqueviller - tchan.me : chambre - transe : glas

nawè : Noël – gansière : congère – sîze : soirée – djalè sètch : geler dur – i f’rè seûr : il ferait piquant (litt. : sûr) – stokè : allumer un gros feu – su rakassè : se renfermer – s’ ratchèteurét : se calfeutrait – ascuchét : enjambait – horikète du nédje : neige accumulée – tchokè : frapper – r’clapè : refermer – a burtunant : en murmurant – k’tapè : rejeter – chèbê : ardoise grossière – meurs a crôyes : murs crevassés – toula : là – s’ atôlè : se mettre à table – trukes rutchôfîes : pommes de terre rissolées – curtan : tranche de lard - a dagounant : en soliloquant – v’lètiès : volontiers – choûrde : sourde – nu s’ rindét ni : ne renonçait pas – dès-êradjes : des ressemblances – f’nô : fenaison – r’bank’tè : reprendre une collation – nieus bagadjes : nouveaux habits – ôrbalè : bousculer – gros pôrdje : gros tas de fumier – lu rakian d’ la nikée : le cadet de la nichée – mustiès : métiers – a l’ dicôce : à la fête du village – fêt a fêt : peu à peu – sprouvè : èprouver – gonêze : magot – blantches Pôques : samedi après Pâques

orlê : talus – houpète : cime – furguinè : s’ébattre – dès spès buchans : des buissons épais – brouyant : bourdonnent – ratortiè : envelopper – crawlu : tout tordu – skiran : écureuil – caroûyè : dégringoler – r’zoupèle : saute à nouveau – r’gritchtè : grimper à nouveau – rougnes : crapauds – acwatîes : tapies - djonkês : joncs – ène heurète : une chouette

flôwe : blague - dupûs ène hapée : depuis longtemps – dju viè viè : je deviens vieux – drènè : épuisé – nomô : n’est-ce pas – amayè : ennuyé – prêtchète : chaire à prêcher – môj’nè : fabriquer – förbayè : trompé

arnôches : bêtises – marchô : maréchal ferrant – coubiè d’ cöps ?: combien de fois ? – tchèplotréz : direz votre chapelet

su ramoune : se ramène – s’ adûre : s’habituer - non.nè : non – a môsgrougnant : en grognant – s’ alandè : s’élancer – adjokè : grimpé – hôye : haie – tiès bon : tiens bon